ASSEMBLEE GENERALE du jeudi 4 juin 2009
 
Questions diverses
  Nouvelles brèves 
  Livre-CD sur Jacques Cœur
  Elections
Rapport moral du président ( François Carré annexe 1 )
Rapport d’activités du secrétaire ( Jean-Pierre Mercier annexe 2 )
  Rencontres publiques
  Les salons
  Nos décentralisations
  Divers
  Conclusions
Rapport financier ( Christiane Auger, annexe 3 )
Projets 2009 / 2010 ( annexe 4 )
Composition du CA et du Bureau ( annexe 5 )
ANNEXE 2
Rapport d’activités du secrétaire (Jean-Pierre Mercier)
Depuis la dernière assemblée générale du 2 avril 2008, le conseil d’administration s’est réuni régulièrement ainsi que le bureau, plus ou moins élargi en fonction l’actualité du moment. Je vous invite à vous reporter aux différents comptes-rendus que vous avez reçus, sur papier ou par courriel. Je m’engage, à diffuser le maximum d’informations par Internet pour ceux qui sont équipés.
Rencontres publiques

28 avril 2008 : La Main amie, lecture de René Char par Gabriel Monnet au palais Jacques Cœur. Gabriel Monnet a été très sensible à l’accueil qu’il a reçu, tant de notre association que du public et des journalistes qui l’ont rencontré.
19 et 20 septembre 2008 : Les Journées européennes du patrimoine, dans la cour rénovée du palais Jacques Cœur. Nous avons donné la lecture à quatre voix de Cœur à Cuir ou Jeu de la vie et de la mort de Jacques Cœur, pièce radiophoniquede Jacques Audiberti avec Jean-Claude Penchenat, Claire Lamarre, Alexis Perret et Daniel Carraz. Nous en avons profité pour réaliser une prise de son professionnelle pour la réalisation d’un livre-CD dont la sortie est prévue à l’automne 2009. J’(y reviendrai plus loin. Nous avons même eu le plaisir d’accueillir Marie-Louise Audiberti, la fille du dramaturge avec l’association des Amis de Jacques Audiberti.
2 décembre 2008 : Lecture théâtralisée au Palais Jacques Cœur, George Sand, Michel de Bourges, une passion, adaptation de Bernard Hamon avec Mathilde Kott accompagnée à la guitare par Rachel. Ce fut un très gros succès salué par la critique.
8 janvier 2009, Mille lectures d’hiver - 3e édition. Le public nombreux n’a pas été convaincu par la prestation quelque peu improvisée du comédien.
27 janvier 2009, conférence, Michel, citoyen de Bourges par Bernard Hamon, s’appuyant sur la biographie de Michel de Bourges qu’il venait de publier.
6 mars 2009 : Concert Morice Benin chante René Guy Cadou. Ce concert était organisé en collaboration avec l’association Poètes en Berry, dans le cadre du 11e Printemps des poètes. Morice Benin était accompagné par Dominique Dumont à la guitare. A l’issue du concert, nous avons vendu des fascicules composés de quatorze poèmes inédits, réalisés en 1964 lors d’un hommage rendu au poète à la Maison de la Culture de Bourges. Il en reste encore quelques exemplaires que vous pourrez vous en procurer auprès de l’association.
17 et 18 mars : reprise du Procès d’un grand rêve ; ces reprises coïncidaient avec le 160e anniversaire du véritable procès, comme l’a évoqué François Carré dans son rapport moral.
26 mai 2009 : Robin Renucci est venu présenter au cinéma de la Maison de la Culture le film qu’il a réalisé récemment Sempre Vivu !(Qui a dit que nous étions morts ?) La salle était pleine. A’issue de la projection, Robin Renucci  rappelle que ce film est le résultat d’un atelier d’écriture mené avec les gens de ce village. Les applaudissements qui ont salué la fin de ce film étaient  destinés autant au réalisateur qu’à René Jauneau, interprète principal du film, présent également dans la salle, grâce à son ami, Jean Mary. Robin Renucci rappelle qu’il fut l’élève de René Jauneau, aujourd’hui les rôles sont inversés démontrant ainsi que nous sommes tous des passeurs de mémoire. Les deux hommes, réalisateur et comédien, ont aussi rappelé les richesses de l’éducation populaire, très liée à la décentralisation culturelle qui nous est chère.

Les salons
18 et 19 mai 2008 : Les Journées du Livre de Saint-Amand. Christiane Auger représentait Double-Cœur et, si le bilan économique est décevant, nous avons établi de bons contacts malgré un nombre de visiteurs inférieur à celui de l’an passé.
21 septembre 2008 : Le Forum des associations : c’est une présence incontournable.
19 octobre 2008 : Les Automnales de Sagonne. L’association était représentée par Alain et Evelyne Giraud. Cela permit à Evelyne Loew de dédicacer son livre, Le procès d’un grand rêve
Les 28 et 29 novembre 2008
 : Salon du livre de Châteauroux. Malgré une fréquentation en baisse, nous avons pu établir quelques contacts fructueux. Christiane Auger, François Carré, Jean Laisné et Jean-Yves Ribault ont représenté l’association.
7 et 8 février 2009 : 5e Salon du livre d’histoire de Bourges (salle du duc Jean-de Berry). A la grande surprise des amis de Double-Cœur présents, le Prix de la Ville de Bourges a été remis par Philippe Gitton, maire-adjoint chargé de la Culture, à titre posthume à Pierre Halet. Gaston Serre et Alain Giraud ont eu la bonne idée d’exposer sur le stand des documents et l’affiche de La Provocation et Jean Laisné a improvisé une présentation du dramaturge et poète, offrant ainsi un hommage de qualité à Pierre Halet.
Nos décentralisations
7 juin 2008 à la Mairie de Sancerre, invité par l’Office de Tourisme, l’association, Jean-Yves Ribaud et François Carré ont présenté le futur livre-cd Cœur à cuir. Diffusion d’extraits de l’enregistrement de la première lecture théâtralisée.
12 octobre 2008 à Brinay : conférence sur le thème Alain-Fournier en Sologne par Jean-Yves Ribault avec présentation et dédicace du livre-CD sur Alain-Fournier.
25 janvier2009 : Mathilde Kott et Rachel donnent à nouveau la lecture théâtralisée George Sand, Michel de Bourges, une passion.
du 19 au 22 mars 2009 : reprise du Procès d’un grand rêve ; ces reprises coïncidaient avec le 160e anniversaire du véritable procès. Outre deux représentation au palais Jacques Cœur, Le Procès a été donné au Subdray, à Saint-Georges-sur-Moulon, à Plaimpied-Givaudins, et à Brinay
Divers
Le 12 novembre 2008
François Carré, Alain Giraud et Jean-Yves Ribault se sont rendus à Caen pour consulter les archives de Jacques Audiberti conservées, très précisément à l’abbaye d’Ardenne. Marie-Louise Audiberti les a rejoints. Cette visite n’a peut-être pas apporté autant de renseignements que nous espérions, mais elle ne fut pas négative pour autant. Il n’est pas exclu qu’une lecture de Cœur à cuir suivie d’une dédicace se déroule dans cette abbaye.
Les archives de la Maison de la culture

Généralités : avant les grands travaux prévus à la Maison de la culture à partir de 2010, en collaboration avec les Archives départementales et la Maison de la Culture, nous poursuivons notre travail de préservation des archives. Plusieurs séances de travail ont permis de classer et de détruire. C’est exactement ce que je vous disais l’an passé pour notre AG. Depuis, les choses ont avancé.
Présentation : après l’assemblée générale de l’association de la Maison de la Culture du 25 juin, salle Chopin, des anciens almanachs, des éditions liées à la programmation de la Maison de la Culture, et des catalogues d’exposition, triés et classés, seront exposés et proposés gratuitement aux personnes intéressées. Une opération similaire sera organisée ultérieurement pour les affiches.
Remise « officielle », : à l’issue de l’assemblée générale, nous prévoyons une petite cérémonie officielle de remise de ces documents aux différents partenaires et institutionnels : Archives départementales, Archives municipales, médiathèque, bibliothèque départementale, Ecole des Beaux Arts, ainsi qu’aux deux journaux locaux. Nous remettrons également une partie des archives sonores déjà numérisées, soit plus de 120 CD.

Livre-CD sur Jacques Cœur, Cœur à cuir de Jacques Audiberti
Sous la houlette d’Alain Giraud, le projet avance dans les temps pour une publication souhaitée dernier trimestre 2009. Tous les textes et des documents iconographiques sont prêts. Le graphiste travaille déjà. Toutefois, le financement n’est pas encore arrêté. François Carré multiplie les contacts pour boucler le budget et lancer la fabrication de ce livre-CD, mais reconnaissons-le, le contexte économique n’est pas très favorable.
Conclusions

La saison a été une nouvelle fois très riche avec en point d’orgue, Le Procès d’un grand rêve qui a mobilisé beaucoup de monde et sur une longue durée. La présence d’un public de plus en plus nombreux et fidèle nous encourage à poursuivre notre action. J’ajouterai en conclusion à cette énumération, pas trop fastidieuse, j’espère, une pensée pour les bénévoles : techniciens, administratifs… Le bénévolat est une vertu que nous cultivons avec beaucoup d’amitié tout au long de l’année, vertu sans laquelle les associations n’existeraient pas.